ActualitésFinancement d'entreprise

Financement d’entreprise : quel plan pour rembourser son PGE ?

Crise Covid_19, financement d'entreprise et PGE, les Conseils de Mood Finance

Financement d’entreprise : quelle stratégie pour parvenir à rembourser son PGE ?

C’est la crise de 2020 qui avait motivé l’État à garantir aux entreprises des prêts auprès de leurs banques habituelles ou d’un intermédiaire en financement participatif. Le PGE visait à octroyer un financement d’entreprise aux sociétés dont la trésorerie a été secouée par la crise, et menacées de faillite. Si aucun remboursement n’avait été exigé la 1ère année, les premiers bénéficiaires s’apprêtent désormais à verser leurs premiers acomptes. Quelle stratégie adopter ? Mood finance vous oriente.

Financement d’entreprise et PGE : comment ça fonctionne ?

En vertu du dispositif institué pour accorder un prêt aux entreprises en difficulté avec la garantie de l’État, le non-remboursement du prêt par une société implique directement que l’État prend en charge le reste du crédit non remboursé. Cette garantie de l’État couvre :

  • 90 % du financement d’entreprise accordé aux sociétés ayant un chiffre d’affaires annuel de moins de 1,5 Md€ ;
  • 80 % du prêt pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires annuel allant jusqu’à 5 Md€ ;
  • Et 70 % du prêt pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 5 Md€.

De façon générale, les banques se sont engagées à simplifier l’octroi du PGE aux professionnels et entreprises. Sauf que dans la pratique, par manque d’accompagnement, beaucoup d’entreprises tâtonnent et se voient en difficulté de convaincre même leurs banques habituelles. Mood Finance vous offre cet accompagnement en vous aidant à obtenir le financement d’entreprise que vous recherchez.

En effet, si les institutions financières n’exigent pas de documentation excessive, elles s’appuient par contre sur leur connaissance préexistante de leurs clients et de leur santé financière. Dès lors, pour convaincre les banques, tout dépend de comment les entreprises s’arrangent pour une bonne lecture de leur santé financière. Pour ce faire, Mood Finance vous aide à planifier, anticiper, piloter votre gestion financière pour donner le reflet de la santé financière de votre entreprise.

Mood Finance vous informe et accompagne le financement d'entreprise, conseils, PGE

Financement d’entreprise et PGE : quelles conditions générales de remboursement ?

La loi de finances rectificative du 23 mars 2020 dispose que tout financement d’entreprise garanti par l’État doit comporter un différé d’amortissement de 12 mois minimum, ainsi qu’une clause offrant la possibilité à l’emprunteur d’amortir le remboursement sur une période additionnelle comprise entre 1 et 5 ans.

En conséquence, compte tenu de la première année où aucun paiement n’est exigé, la durée du PGE ne peut excéder une période de 6 ans à compter de la date à laquelle le premier décaissement a été effectué. Toute entreprise soucieuse de sa situation se doit alors d’anticiper la fin de la période de différé d’amortissement obligatoire de 12 mois.

Il s’agit, de bien analyser le financement d’entreprise, et de réfléchir à une bonne stratégie de sortie du PGE, qui conserve tout autant l’équilibre de la trésorerie de l’entreprise. Durant toute la période du PGE, il est important que chaque entreprise bénéficiaire entretienne un dialogue personnalisé avec son conseiller bancaire et avec un conseil en ingénierie financière.

Cela est important pour bien décliner la décision de remboursement du PGE, et ceci au moins 2 à 4 mois avant la date anniversaire du prêt. Dans ce cadre, Mood Finance met à votre disposition son expertise en ingénierie financière et sa longue expérience opérationnelle pour vous aider à vite rembourser le financement d’entreprise tout en maintenant un bon niveau de trésorerie.

Financement d’entreprise et PGE : quel plan de remboursement ?

Certaines conditions du PGE sont modulables avec le consentement de la banque, et du moment où les modifications ne vont ni à l’encontre de ses intérêts, ni à l’encontre du souci de protection des emprunteurs. Il est donc possible de définir une stratégie de sortie de PGE qui arrange à la fois l’entreprise bénéficiaire et la banque.

Financement d'entreprise pendant la crise Covid_19 : Mood Finance vous conseille

Anticiper le remboursement ?

Le différé d’amortissement minimal de douze mois n’empêche pas un remboursement anticipé du PGE. À l’issue de la première année du financement d’entreprise, l’emprunteur ayant la possibilité de décider unilatéralement de la durée d’amortissement du prêt, peut par exemple opérer un remboursement partiel et amortir le reste du crédit. Cette décision n’est cependant pas à prendre à la légère puisqu’elle pourrait affecter de façon substantielle la trésorerie de l’entreprise.

Il est cependant tout à fait possible d’anticiper ce remboursement via la trésorerie. Mais l’assistance et l’accompagnement d’un conseil en stratégie financière comme Mood Finance sont importants pour maintenir l’équilibre financier de l’entreprise.

Un remboursement intégral ?

À la question de savoir si l’entreprise doit rembourser son PGE à la fin des 12 premiers mois de différé du financement d’entreprise, ou en étaler le remboursement, tout dépend de plusieurs paramètres tels que :

  • la situation financière actuelle de l’entreprise ;
  • ses perspectives ;
  • les différents crédits en cours de remboursement ;
  • et, le cas échéant, des capacités de refinancement de l’entreprise.

Ce que vous devez savoir, c’est que la législation vous permet à 95 % de déterminer les conditions du remboursement. Un plan mal orchestré pourrait cependant s’avérer désastreux pour votre trésorerie. Les conseils Mood finance vous seront alors très utiles pour déterminer et ficeler un plan de remboursement du financement d’entreprise, en phase avec votre situation financière et votre capacité réelle de financement.